Rapports sur les écosystèmes d’eau douce pour le site Freshwater Ecosystems Explorer.

Nouvel outil de données sur les écosystèmes d’eau douce

L’accès à l’eau douce est fondamental pour le développement durable. Ce nouvel outil aide les décideurs politiques à transmettre des données sur l’eau douce pour permettre le suivi de la variation de l’étendue des écosystèmes liés à l’eau au fil du temps.

Le nouvel outil en ligne Freshwater Ecosystems Explorer a pour but de faciliter la communication d’informations nationales sur les écosystèmes d’eau douce, indiquait le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) sur son site Internet en juillet 2020. Le Freshwater Ecosystems Explorer permettra aux gouvernements (malgré les restrictions de déplacement mises en place dans de nombreux pays en raison de la pandémie de COVID-19) de continuer à satisfaire à leurs obligations en matière de rapports environnementaux et à rester sur la voie de la préservation et de la restauration d’un environnement sain.

L’outil a été développé en avril 2020 par le PNUE, en partenariat avec Google et le Centre conjoint de recherche (JRC) de la Commission européenne (CE), pour la série de données mondiales de l’ODD 6. Cette plateforme de données gratuite et facile à utiliser fournit des donnée géospatiales haute résolution actualisées montrant la variation de l’étendue des écosystèmes d’eau douce au fil du temps. Le site contient des jeux de données sur l’eau grâce auxquels les utilisateurs peuvent visualiser les changements dynamiques qui interviennent au niveau des eaux de surface permanentes et saisonnières, des réservoirs, de la qualité de l’eau des lacs, des zones humides et des mangroves.

L’eau douce de qualité et en quantité suffisante est indispensable dans tous les aspects de la vie et fondamentale pour le développement durable. Les écosystèmes liés à l’eau, notamment les lacs, les rivières, les zones humides et les nappes phréatiques, fournissent de l’eau et des aliments à des milliards de personnes, offrent des habitats uniques à de nombreux animaux et plantes et nous protègent des sécheresses et des inondations. Ces écosystèmes abritent une biodiversité exceptionnelle, puisqu’ils hébergent 40 % de l’ensemble des espèces végétales et animales, et notamment plus d’espèces de poissons que les océans de la planète.

Sachant que les décisions relatives à l’eau douce sont prises à différents niveaux (autorités nationales et locales), les données du Freshwater Ecosystems Explorer peuvent être visualisées à différentes échelles, depuis l’échelle nationale jusqu’aux plus petits bassins versants et lacs individuels.

Le PNUE est l’entité des Nations unies chargée d’aider les pays à mener à bien la surveillance et les rapports associés à l’indicateur 6.6.1 qui suit la variation de l’étendue des écosystèmes liés à l’eau au fil du temps. En 2017, suite à la demande du PNUE qui souhaitait que tous les États membres fournissent pour la première fois des données nationales sur l’indicateur 6.6.1, le processus d’obtention de cette série de données mondiales a révélé que moins de 20 pour cent des États membres étaient en mesure de fournir des rapports sur la variation de l’étendue de leurs écosystèmes d’eau douce. C’est en réponse à ce problème que l’explorateur des écosystèmes d’eau douce a été conçu.

Author: (PNUE/ile)

Plus d’informations sur le site du PNUE 

Consultez le Freshwater Ecosystems Explorer

Rural 21, 1/2020 : Water for Food and Agriculture 

Rural 21:  Eau 

 

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings