Coupes rases à Bornéo. La demande de bois devrait augmenter.
Photo: ©Shutterstock/Jonathan Yee

Vers la déforestation de la planète

Le bois fait l’objet d’une très forte demande, et cette demande s’intensifie régulièrement, notamment pour le conditionnement, le secteur du bâtiment, les bioplastiques et la bioénergie. Mais selon une nouvelle étude, il n’est déjà plus possible de faire face à la demande de manière durable.

Selon une étude réalisée par le Fonds mondial pour la nature (WWF) et l’université de Kassel/ Allemagne et publiée en juillet 2022, la consommation mondiale de bois est clairement supérieure à ce qu’il est possible de prélever durablement. Et toujours selon cette étude, la demande de bois devrait encore augmenter, notamment en ce qui concerne les marchés des produits du bois. Toutefois, cette augmentation de la demande ne devrait pas se produire de manière égale dans le monde. Une modélisation a montré que, d’ici 2050, les niveaux de consommation devraient être sept fois supérieurs dans les pays tempérés d’Europe et d’Amérique du Nord que dans les pays tropicaux de l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud.

Les forêts couvrent 30,8 pour cent de la superficie terrestre mondiale, soit 4,06 milliards d’hectares. La Russie, le Brésil, le Canada, les États-Unis et la Chine renferment la moitié de ces forêts qui, pour un tiers, sont des forêts primaires dont plus de 60 pour cent se trouvent au Brésil, au Canada et en Russie.

Il n’est pas possible de répondre de manière durable à la demande de bois 


Le bois est utilisé de nombreuses façons : comme produit de substitution du béton dans le domaine du bâtiment, du plastique dans celui du conditionnement, et du charbon et du gaz dans celui du chauffage. Dans un grand nombre de régions il représente la panacée pour plus de durabilité. Toutefois, l’étude réalisée par WWF Deutschland et l’université de Kassel montre qu’aujourd’hui déjà, il n’y a pas suffisamment de bois pour faire face à la demande de façon durable. Le WWF exhorte les politiciens à réduire la consommation de bois et à ne pas automatiquement considérer que le bois est une ressource durable, notamment en ce qui concerne son utilisation pour produire de l’énergie.  

Car la quantité de bois abattu à l’échelle mondiale (de 4,3 à 5 milliards de mètres cubes – 2020) est supérieure à ce qu’on peut durablement extraire des forêts (de 3 à 4,2 milliards de mètres cubes) sans menacer leur biodiversité. On prélève ainsi jusqu’à deux milliards de mètres cubes de bois en trop chaque année dans les forêts. 

La consommation de bois varie considérablement dans le monde 


Les prélèvements totaux ont augmenté de près de 60 pour cent au cours des six dernières décennies. À l’échelle mondiale, environ la moitié du bois prélevé dans les forêts sert à produire de l’énergie (cuisson des aliments et chauffage), l’autre moitié étant utilisée à des fins industrielles (transformation, par exemple, en pâte de bois, en bois scié, en bois composite, en produits chimiques, etc., pour la fabrication de produits dérivés du bois et pour leur utilisation directe dans le secteur du bâtiment).

La quantité de bois utilisée et l’objet de son utilisation varient considérablement dans le monde. Par exemple, les Européens consomment en moyenne près de deux fois plus de bois que les citoyens du monde. La grande majorité du bois prélevé en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud sert de bois de chauffage, alors que près de 90 pour cent des prélèvements en Amérique du Nord et 80 pour cent en Europe le sont à des fins industrielles.

Les auteurs de l’étude adressent cinq messages clés aux décideurs pour qu’ils favorisent une gestion durable de la forêt :
1. Prioriser les modes d’utilisation du bois 
2. Stopper la criminalité environnementale et forestière 
3. Donner la priorité à la santé des forêts 
4. Contrôler la consommation et fixer des limites 
5. Investir dans la recherche

(WWF/Université de Kassel/ile)

Lire l’étude Everything from wood - The resource of the future or the next crisis? (WWF website)

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings