Plus de 600 cas confirmés de COVID-19 en Afrique (22 mars 2020). ©OMS/Marta Villa Monge

Augmentation du nombre de cas de COVID-19 en Afrique

L’Afrique est de plus en plus touchée par la pandémie de COVID-19. Selon le docteur Matshidiso Moeti, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, le COVID-19 est un des plus grands problèmes de santé auxquels l’Afrique est confrontée depuis une génération.

Le 22 mars 2020, 187 pays, régions ou territoires étaient touchés par le COVID-19, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). À l’échelle mondiale, on compte 294 110 cas d’infection confirmés et 12 944 décès confirmés. L’Afrique est, elle aussi, de plus en plus touchée par la pandémie. Publié par l’OMS le 22 mars 2020, le dernier rapport de situation sur la maladie à Coronavirus (COVID-2019) indique que 36 pays africains sont touchés par le coronavirus.

Ces pays sont les suivants : Afrique du Sud, Algérie, Burkina Faso, Sénégal, Cameroun, République démocratique du Congo (RDC), Nigeria, Ghana, Rwanda, Togo, Maurice, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Kenya, Seychelles, Guinée équatoriale, République unie de Tanzanie, Congo, Cap vert, République centrafricaine, Gabon, Liberia, Madagascar, Namibie, Angola, Bénin, Guinée, Mauritanie, Zambie, Zimbabwe, Tchad, Érythrée, Eswatini, Gambie, Niger et Ouganda.

Les données publiées font état de 681 cas de coronavirus et de 20 décès au 22 mars sur le continent africain, l’Afrique du Sud étant le pays dans lequel le plus grand nombre de cas a été rapporté (240).  

« La propagation rapide du COVID-19 en Afrique est très préoccupante et indique clairement qu’il faut agir, » a déclaré le docteur Matshidiso Moeti, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, le 19 mars 2020. « Mais nous pouvons encore changer le cours de cette pandémie. Les gouvernements doivent puiser dans toutes leurs ressources et capacités et réagir avec plus de vigueur. » 

Plus de dix pays de la région africaine connaissent des cas de transmission locale. Il est primordial que les gouvernements empêchent la transmission locale d’évoluer vers un scénario catastrophe de transmission communautaire généralisée et durable. Selon l’OMS, un tel scénario constituerait un problème majeur pour les pays dans lesquels les systèmes de santé sont peu développés.

(OMS/ile)

Rapport de situation sur la maladie à coronavirus (COVID-19) sur le site Web de l’OMS (en anglais)  

Plus d’informations sur la situation actuelle de l’épidémie de COVID-19 en Afrique sur le site Web de l’OMS