M. Teodoro Obiang Nguema, Président de la Guinée équatoriale, à la cérémonie inaugurale de la trente-deuxième session de la Conférence régionale pour l’Afrique.
Photo: © FAO/Andrew Caballero-Reynolds

Les ministres africains se réunissent pour discuter de solutions à la crise alimentaire

Les pays africains se sont réunis pour discuter de la transformation des systèmes agroalimentaires à un moment où l'objectif du continent d'éliminer la faim d'ici 2025 rencontre un écheveau d'obstacles sans précédent. Ils ont affirmé le rôle central revenant aux femmes et aux jeunes dans les systèmes agroalimentaires.

Il est devenu urgent de transformer nos systèmes agroalimentaires dans le sens de durabilité, a déclaré le Président de la Guinée équatoriale, M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, à l’ouverture de la Conférence régionale pour l’Afrique (ARC32), dont les assises se sont tenues du 11 au 14 avril 2022 à Malabo, en Guinée équatoriale, et en ligne. 

Elle a rassemblé les ministres de l’agriculture et d‘autres hauts fonctionnaires ainsi que des délégués d’organismes de la société civile, du secteur privé, de partenaires de développement et de pays membres observateurs. Soixante-deux ministres de 54 pays africains ont pris part à la session de la Conférence régionale – la représentation des pays a été l’une des plus fortes jamais enregistrées grâce au mode hybride de participation : plus de la moitié des ministres étaient présents en personne à Malabo, et les autres participants y ont assisté en ligne. 

En conclusion à la 32e session de la Conférence régionale de la FAO pour l'Afrique, les pays africains se sont engagés à rehausser leurs ambitions et à accélérer leurs actions en vue d'atteindre les objectifs de développement durable, notamment l'éradication de la pauvreté et de la faim.

Dans la déclaration ministérielle, ils ont salué le Cadre stratégique 2022-2031 de la FAO, qui donne forme au travail de l’organisation pour atteindre les ODD dans le cadre des quatre améliorations : amélioration de la production, de la nutrition, de l’environnement et des conditions de vie pour tous, en ne laissant personne de côté.

« Nous appelons nos partenaires à soutenir nos efforts par une augmentation des investissements tandis que nous intensifions nos efforts vers la transformation des systèmes agroalimentaires par la mise en œuvre des quatre améliorations », a déclaré le vice-ministre tanzanien de l'agriculture, Anthony Peter Mavunde, en lisant la déclaration au nom des ministres.

Les ministres ont également affirmé la place centrale des femmes et des jeunes dans la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique, et ont demandé à la FAO d’accélérer l’adoption de mesures concrètes face aux conséquences de la crise climatique, la qualifiant de « péril majeur pour la région Afrique ».

La Conférence s’est tenue à un moment particulièrement difficile pour l’Afrique, marqué par la guerre en Ukraine mais aussi par une sécheresse dévastatrice dans la Corne de l’Afrique, entraînant une déstabilisation de la sécurité alimentaire sur le continent. En effet, s’ajoutant à la crise climatique, à des conflits régionaux persistants et à la pandémie de covid-19, qui en est à sa troisième année, une grave sécheresse étend son emprise sur l’Afrique de l’Est.

Le nombre de personnes souffrant de la faim en Afrique subsaharienne est de nouveau en hausse après des années de repli. Selon les derniers chiffres disponibles, 282 millions de personnes sur le continent, soit plus d’un cinquième de la population, n’ont pas assez à manger, soit une hausse de 46 millions par rapport à 2019.

Près de 800 délégués ont participé à cette rencontre de quatre jours, en plus de ceux qui ont suivi les débats grâce à la diffusion en direct. Parmi les participants se trouvaient des représentants de 34 organisations intergouvernementales, dont la Commission de l’Union africaine et la CEDEAO, plus de 30 organisations de la société civile et établissements universitaires, et 28 représentants du secteur privé. 

(FAO/ile)

Davantage d’informations sont disponibles sur le site internet du Bureau régional de la FAO pour l'Afrique (en anglais)

Davantage d’informations sont disponibles sur le site internet de la FAO 

Allez sur le site internet de la trente-deuxième session de la Conférence régionale pour l’Afrique de la FAO 

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings