La Grande Muraille Verte : état de la mise en œuvre et perspective à l'orée 203

Près de 20 millions d'hectares de terres ont déjà été restaurés par les pays de la Grande Muraille Verte depuis 2007. Pour atteindre l'objectif de restauration de 100 millions d'hectares de terres d'ici 2030, 8,2 millions d'hectares de terres doivent être restaurées chaque année.

Le rapport La Grande Muraille Verte : état de la mise en œuvre et perspective à l'orée 2030, un rapport de situation complet sur l'état d'avancement de la Grande Muraille Verte (GMV), a été publié en septembre 2020 afin de faire le point sur les progrès réalisés et de convenir des prochaines étapes.

Le rapport indique que près de 20 millions d'hectares de terres ont déjà été restaurés, plus de 35 0000 emplois ont été créés et qu'environ 90 millions de dollars de revenus ont été générés de 2007 à 2018 grâce aux activités de la GMV. La zone restaurée séquestrera plus de 300 millions de tonnes de CO2 d'ici 2030, soit environ 30 pour cent de l'objectif envisagé pour la GMV. 

Objectif de restauration : 100 millions d’hectares de terres d’ici à 2030


Le rapport indique également que pour atteindre l'objectif de restauration de 100 millions d'hectares de terres d'ici 2030, les pays de la GMV doivent en moyenne restaurer 8,2 millions d'hectares de terres chaque année, ce qui représente un investissement financier annuel de 4,3 milliards USD. L'initiative vise également à créer 10 millions d'emplois à cette date.

Sur un plan socio-économique, les 90 millions de dollars générés ont, par exemple, contribué à réduire la pauvreté rurale et à créer près de 120 000 emplois dans des activités liées à l'agriculture, en valorisant notamment des produits locaux. Plus de 220 000 personnes ont été formées à la production durable de produits agropastoraux et non ligneux, ce qui a favorisé une consommation et une production plus responsables.

Lutter contre les sécheresses récurrente au Sahel 


L'initiative de la GMV a été conçue en 2007 en réponse à la dégradation généralisée des terres et à l'extrême pauvreté dues aux graves sécheresses récurrentes au Sahel. Le Sahel est situé à la limite sud du désert du Sahara, qui s'étend de la côte atlantique de l'Afrique de l'Ouest à la mer Rouge à l'Est.

L'initiative de la Grande Muraille Verte, qui a été conçue dans le but de répondre à ces défis, consistait à restaurer les terres dégradées sur une bande large de 15 km et longue de près de 8 000 km qui couvrait environ 153 millions d'hectares du Sahel. La zone d'emprise a été spécifiquement délimitée dans le cadre de l'initiative de la Grande Muraille Verte. L'Initiative est dirigée par l'Union africaine.

Les principaux défis auxquels les pays se voient confrontés sont le financement, la sensibilisation à l'initiative à l'échelle mondiale, la montée en puissance des projets, la coordination de la collecte de fonds et l'amélioration de la gouvernance, des institutions et des mécanismes de suivi. 

Les données pour le rapport La Grande Muraille Verte : état de la mise en œuvre et perspective à l'orée 2030 ont été recueillies par les agences nationales de la Grande Muraille Verte dans les onze pays, sous la direction de l'Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte. Des donateurs, des partenaires techniques et financiers ainsi que des organisations non gouvernementales ont fourni des données et des informations supplémentaires.  

(CNULCD/ile)

Pour en savoir plus et télécharger le rapport sur le site Internet de la CNULCD