Lancement du tableau de bord de suivi de la responsabilisation en matière de nutrition à l’échelle du continent. 
Photo: ©African Union Commission

Tableau de bord de suivi de la responsabilisation en matière de nutrition à l’échelle du continent

De nombreux Africains souffrent encore d’insécurité alimentaire et de malnutrition. Le tableau de bord de suivi de la responsabilisation en matière de nutrition à l’échelle du continent (Continental Accountability Scorecard for Nutrition) donne un aperçu des progrès de l’Afrique dans la réalisation des objectifs de nutrition à l’échelle mondiale et continentale.

Un nouvel outil destiné à sensibiliser les gouvernements africains et à accroître leur engagement à mettre fin à la malnutrition a été lancé par la Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement et des partenaires mondiaux en février 2019 : le tableau de bord de suivi de la responsabilisation en matière de nutrition à l’échelle du continent (Continental Nutrition Accountability Scorecard). 

Il est produit par l’Initiative des dirigeants africains pour la nutrition (ALN), dont le siège est à la Banque africaine de développement, en collaboration avec les partenaires de l’ALN, notamment avec le Panel mondial sur l’agriculture et les systèmes alimentaires pour la nutrition et la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le tableau de bord de suivi de la responsabilisation en matière de nutrition à l’échelle du continent sert à mesurer les progrès réalisés par les États membres de l’Union africaine pour assurer la sécurité nutritionnelle, en donnant un aperçu des progrès réalisés par l’Afrique pour atteindre les objectifs nutritionnels au niveau mondial et continental, comme stipulé dans l’Agenda 2063, les objectifs de développement durable et la Déclaration de Malabo 2014.   

L’Afrique reste le seul continent où les niveaux de malnutrition sont élevés et où les progrès en matière d’inversion de la situation, par rapport au reste du monde, sont lents. Les données fournies par les Nations unies indiquent qu’en Afrique le nombre d’enfants souffrant d’un retard de croissance a considérablement augmenté (50,6 millions en 2000, contre 58,7 millions en 2017).   

Des éléments de plus en plus nombreux montrent que la malnutrition et le développement économique sont étroitement liés. Le déficit nutritionnel est responsable des retards de croissance des enfants et il est néfaste pour leur développement scolaire et leurs futures perspectives économiques.

L’outil d’évaluation de la nutrition donne un aperçu du statut des principaux indicateurs nutritionnels, y compris des objectifs nutritionnels internationalement  reconnus, des interventions spécifiques, des interventions sensibles, des dispositions politiques et juridiques, du financement de la nutrition et des impacts socioéconomiques. L’ALN vise les niveaux de gouvernement africains les plus élevés pour plaider en faveur de l’amélioration de la nutrition sur tout le continent.  

(AFDB/AU/ile)

Plus d’informations :
Continental Nutrition Accountability Scorecard
https://www.afdb.org/fileadmin/uploads/afdb/Documents/Generic-Documents/Continental_Nutrition_Accountability_Scorecard-EN.pdf