Enfants travaillant aux champs dans le district de Kutch, État du Gujarat, Inde. Des millions d’enfants travaillent encore pour gagner leur vie au lieu d’aller à l’école.
Photo: ©touringdiaries/Shutterstock

Année internationale de l’élimination du travail des enfants

L’Année internationale de l’élimination du travail des enfants 2021 encourage les actions législatives et concrètes visant à éradiquer le travail des enfants partout dans le monde.

À l’occasion du lancement de l’Année internationale de l’élimination du travail des enfants, le 21 janvier 2021, l’Organisation internationale du travail (OIT) a déclaré que, malgré une réduction de 38 pour cent au cours de la dernière décennie, 152 millions d’enfants travaillent encore pour gagner leur vie. La pandémie de COVID-19 a considérablement aggravé la situation. Toutefois, selon l’OIT, il est possible de renverser cette tendance en agissant de façon concertée et de manière décisive.

Cette Année internationale de l’élimination du travail des enfants a été déclarée à l’unanimité par le vote, en 2019, d’une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies. Son objectif principal est d’encourager les gouvernements à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour réaliser la cible 8.7 des objectifs de développement durable (ODD).

Mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes d’ici à 2025


La cible 8.7 appelle les États membres à prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite des êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes.

Le partenariat mondial encourage l’ensemble des parties prenantes au niveau national et régional à prendre, d’ici à décembre 2021, des mesures visant à mettre fin au travail des enfants. La date limite de soumission des mesures est fixée au 30 mars. Celles et ceux qui prendront ces engagements sont invités à documenter leurs efforts, ainsi que les progrès enregistrés pendant l’année, au moyen de vidéos, d’interviews, de blogs ou d’articles montrant l’impact de leur action, sur le site de l’Année internationale de l’élimination du travail des enfants 2021.

70 pour cent des enfants concernés travaillent dans l’agriculture


Ces vingt dernières années, près de 100 millions d’enfants ont cessé de travailler pour gagner leur vie, ce qui ramène leur nombre à 152 millions en 2016 contre 246 millions en 2000.

Toutefois, les progrès sont inégaux selon les régions. Près de la moitié des cas de travail des enfants sont recensés en Afrique (72 millions d’enfants), devant l’Asie-Pacifique (62 millions). 70 pour cent des enfants concernés travaillent dans l’agriculture, essentiellement dans l’agriculture vivrière et commerciale, ainsi que dans l’élevage de bétail. Près de la moitié d’entre eux exercent leur activité dans des métiers ou des situations considérés comme dangereux pour leur santé et pour leur vie.

La crise de la COVID-19 menace les progrès réalisés dans la lutte contre le travail des enfants 


La crise de la COVID-19 a accru le niveau de pauvreté de ces populations déjà vulnérables, et elle pourrait entraîner un retour en arrière en matière de progrès accomplis dans la lutte contre le travail des enfants. La fermeture des écoles a également aggravé la situation et plusieurs millions d’enfants travaillent afin de contribuer au revenu familial. En raison de la pandémie, les femmes, les hommes et les enfants sont plus susceptibles d’être exploités.

L’Année internationale de l’élimination du travail des enfants préparera le terrain à la cinquième Conférence mondiale sur le travail des enfants qui aura lieu en 2022, en Afrique du Sud. Ce sera l’occasion pour toutes les parties prenantes de partager leurs expériences et de prendre des engagements complémentaires pour mettre un terme au travail des enfants sous toutes ses formes d’ici à 2025, et au travail forcé, à la traite des êtres humains et à l’esclavage moderne d’ici à 2030.

(OIT/ile)

Pour en savoir plus, consulter le site de l’OIT

Consulter le site de l’Année internationale de l’élimination du travail des enfants

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings