Conférence de presse commune de QU Dongyu, directeur général de la FAO, et Luigi Di Maio, ministre italien des Affaires étrangères, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement, le 29 juin 2021, Matera, Italie.
Photo: ©FAO

Nouvel engagement à réaliser les priorités de la sécurité alimentaire

Les ministres des Affaires étrangères et du Développement du G20 ont adopté la Déclaration de Matera dans laquelle ils s’engagent à mettre en place des chaînes alimentaires inclusives et résilientes et à garantir une alimentation adéquate pour tous, conformément à l’ODD 2 (faim zéro).

La réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G20, qui s’est déroulée fin juin 2021 à Matera, Italie, était essentiellement consacrée à la sécurité alimentaire et la nutrition. 

Lorsque la pandémie de COVID-19 s’est déclarée, près d’une personne sur dix, dans le monde, était exposée à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire. Le ralentissement économique dû à la pandémie soulève d’autres questions sur la sécurité alimentaire mondiale dans la mesure où l’accès des personnes les plus pauvres et vulnérables à l’alimentation est considérablement affecté par le chômage et la perte de revenu.

La Déclaration de Matera 


La réunion des ministres des Affaires étrangères et du Développement a abouti à la Déclaration de Matera sur la sécurité alimentaire, la nutrition et les systèmes alimentaires. Un appel à l’action à l’heure de la pandémie de COVID-19 et au-delà – une déclaration des ministres du G20, de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et d’autres agences et partenaires des Nations unies.

Les signataires « conviennent de réaliser les priorités en matière de sécurité alimentaire en redoublant d’efforts pour assurer une nutrition sûre et adéquate pour tous, en mettant fin à toutes les formes de malnutrition, en préservant la biodiversité agricole, ainsi qu’en s’appuyant sur la science, l’innovation, les pratiques commerciales avancées et un comportement responsable pour compléter les connaissances traditionnelles, la culture alimentaire locale et les pratiques exemplaires afin d’atteindre les cibles de l’ODD 2 ».

La Déclaration de Matera a également appelé à promouvoir une approche « une seule santé », holistique et fondée sur la science – qui reconnaît les liens étroits entre l’homme, l’animal et l’environnement, et la nécessité de s’attaquer globalement aux menaces pesant sur la santé à l’échelle mondiale.

Par ailleurs, les signataires de la Déclaration se sont engagés à tirer parti d’opportunités telles que le Sommet 2021 des Nations unies sur les systèmes alimentaires – dont on dit qu’il est « susceptible d’améliorer la durabilité des systèmes alimentaires » – et à explorer les initiatives existantes, notamment le Réseau mondial contre les crises alimentaires (alliance internationale – fondée en 2016 – des Nations unies, de l’Union européenne, d’agences gouvernementales et non gouvernementales, unissant leurs efforts pour lutter contre les crises alimentaires), pour atteindre les objectifs de la Déclaration de Matera.

Appel à rallier la Coalition alimentaire


À travers la Déclaration de Matera, la FAO et les ministres des Affaires étrangères et du Développement du G20 ont encouragé les « partenaires et les parties prenantes à collaborer avec (ou se rallier à) la Coalition alimentaire lancée par la FAO, dont l’objectif est de créer une alliance mondiale pour déclencher une action coordonnée en réponse à la COVID-19, en se concentrant sur les priorités thématiques identifiées dans cette Déclaration de Matera sur la sécurité alimentaire, la nutrition et les systèmes alimentaires, et de mobiliser un soutien politique, financier et technique basé sur les besoins et les demandes des pays en développement, en mettant l’accent sur les petits exploitants agricoles, les femmes et les jeunes. » 

Proposée par le Gouvernement italien et conduite par la FAO, la Coalition alimentaire est un mécanisme multipartite et multisectoriel qui vise à mobiliser une aide politique, financière et technique pour soutenir les pays touchés par la pandémie de COVID-19.

À l’occasion de la réunion conjointe des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G20, la FAO a lancé la Coalition alimentaire – Appel à propositions, encourageant ses membres à unir leurs efforts et soumettre des propositions offrant leur soutien en réponse aux besoins sur le terrain.

Avec l’appui technique de la FAO, un certain nombre de membres de la FAO et d’acteurs non étatiques ont déjà pris des mesures pour mettre en place des coalitions transnationales autour de thèmes prioritaires tels que la réduction des pertes et des déchets alimentaires, la transformation des systèmes agroalimentaires, l’amélioration de l’accès des agriculteurs aux marchés et aux crédits, l’adoption de l’approche « Une seule santé » – autant d’actions visant à répondre aux besoins et demandes concrets sur le terrain. 

(FAO/ile)

Pour en savoir plus, consulter le site web de la FAO (en anglais)

Pour en savoir plus sur la réunion conjointe des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G20, consulter le site web du G20 (en anglais)

Télécharger la Déclaration de Matera sur le site web du G20 (en anglais)

Pour en savoir plus sur la Coalition alimentaire – Appel à propositions (Food Coalition - Call for proposals), consulter le site web de la FAO (en anglais)

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings