Une crise de santé publique à laquelle nous devons faire face : environ 385 millions de cas d’empoisonnements aux pesticides chaque année.
Photo: ©RAPAL/Fernando Ramírez

Hausse spectaculaire du nombre d’empoisonnements aux pesticides à l’échelle mondiale

Comme le montre la hausse spectaculaire du nombre d’empoisonnements aux pesticides (de 25 millions de cas en 1990 à 385 millions aujourd’hui), il est urgent de mettre un terme à l’utilisation des pesticides très dangereux.

Selon une étude publiée dans la revue BMC Public Health en décembre 2020, les empoisonnements aux pesticides dans les exploitations agricoles du monde entier ont augmenté de façon spectaculaire depuis la dernière évaluation mondiale, il y a 30 ans. 

Ainsi, on dénombre environ 385 millions de cas d’empoisonnements aigus chaque année, contre 25 millions de cas estimés en 1990. Cela signifie qu’environ 44 pour cent de la population mondiale travaillant dans des exploitations agricoles – soit 860 millions d’agriculteurs et de travailleurs agricoles – sont empoisonnés chaque année.

L’Inde est confrontée à de graves problèmes d’utilisation des pesticides 


L’étude a montré que le plus grand nombre de cas d’empoisonnements non mortels se situait en Asie du Sud, suivie de l’Asie du Sud-Est et de l’Afrique de l’Est. L’incidence nationale la plus élevée a été enregistrée au Burkina Faso, où près de 84 pour cent des agriculteurs et des ouvriers agricoles sont victimes chaque année d’empoisonnements aigus non intentionnels aux pesticides.

On estime à environ 11 000 le nombre total de décès dans le monde dus à des empoisonnements involontaires par les pesticides chaque année. Près de 60 pour cent de ces décès surviennent dans un seul pays, l’Inde. Selon les chercheurs, ce pourcentage témoigne de graves problèmes liés à l’utilisation des pesticides.

« Les empoisonnements aux pesticides sont une crise de santé publique à laquelle il faut faire face », a déclaré Sarojeni Rengam, directrice exécutive de Pesticide Action Network (PAN) pour la région Asie-Pacifique. « Au-delà de la souffrance immédiate, les empoisonnements peuvent aussi avoir des effets chroniques à long terme sur la santé. Il est choquant et honteux que ce problème se soit aggravé au lieu de s’améliorer au cours des 30 dernières années. »

Les empoisonnements aux pesticides sont considérablement plus nombreux que ne l’indiquaient les estimations antérieures 


L’estimation du nombre d’empoisonnements non intentionnels non mortels par les pesticides dans le monde est sensiblement plus élevée dans cette nouvelle étude que les estimations précédentes. Cela s’explique en partie par le fait que l’étude actuelle couvre un plus grand nombre de pays, mais aussi par le fait que l’utilisation des pesticides a augmenté de 81 pour cent depuis 1990 (on estime que 4,1 millions de tonnes de pesticides ont été utilisées dans le monde en 2017). 

Selon les chercheurs, les estimations relativement faibles du nombre de décès sont dues à leur sous-déclaration. La sous-déclaration est également un problème pour les empoisonnements aux pesticides en général, car de nombreux systèmes de déclaration, spécifiques à chaque pays, ne sont pas centralisés ou ne disposent pas d’un mécanisme juridique exigeant la déclaration des incidents.

Les auteurs concluent que le lourd tribut que représentent les empoisonnements non mortels non intentionnels par les pesticides, en particulier pour les agriculteurs et les travailleurs agricoles, met en évidence la tendance des politiques actuelles à tenir essentiellement compte des décès, et la nécessité de s’attaquer plus sérieusement au problème global des empoisonnements par les pesticides dans les politiques et réglementations internationales et nationales.

(PAN/ile)

Pour en savoir plus, consulter le site du PAN  

Référence : Boedeker, W., Watts, M., Clausing, P. et al. The global distribution of acute unintentional pesticide poisoning: estimations based on a systematic review. BMC Public Health 20, 1875 (2020)

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings