Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition 2021

Le nombre de personnes souffrant de faim chronique augmente depuis de nombreuses années. Cette publication se propose de nous aider à mieux comprendre pourquoi l’accroissement de la production alimentaire selon le système industriel à but lucratif n’est pas une solution pour lutter contre la faim et la malnutrition.

« Nous devons enfin nous attaquer aux causes structurelles de la faim, » déclare Dagmar Pruin, président de l’organisation Brot für die Welt, lors de la présentation de l’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition de cette année. « Lorsqu’un tiers de la population mondiale n’a pas suffisamment de quoi manger alors que les récoltes mondiales sont suffisantes et que les stocks de céréales sont pleins, il y a vraiment quelque chose qui ne va pas. » 

L’édition 2021 de l’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition est intitulée Pas notre menu : Fausses solutions à la faim et à la malnutrition. Elle a été publiée en octobre 2021 par le Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition. 

Le nouvel annuaire identifie trois obstacles majeurs à la mise en œuvre du droit humain à la nutrition : l’affaiblissement des institutions publiques observé à l’échelle mondiale ; le blocage des solutions véritablement innovantes, telles que l’agro-écologie, sous l’influence de l’agro-industrie ; et l’abandon de l’expertise agricole traditionnelle en faveur de la recherche industrielle. Tous ces obstacles exacerbent la discrimination contre les pauvres et ceux qui souffrent de la faim. 

Le supplément Plates of Injustices établit un lien entre notre consommation de produits céréaliers et les monocultures issues de la production de masse et chargées de pesticides, telles que le maïs et le blé, qui font l’impasse sur les nutriments du sol, polluent l’atmosphère et empoisonnent l’eau qui est la source de notre alimentation.

La publication insiste sur la raison pour laquelle nous devons nous déconnecter du système alimentaire industriel et nous reconnecter à d’autres systèmes alimentaires qui offrent vraiment des solutions au problème de la faim et nous permettent de nous alimenter avec des produits disponibles en quantités suffisantes, nutritifs, abordables et culturellement appropriés. 

(FIAN/Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition/ile)

Pour en savoir plus, télécharger l’édition de cette année de l’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition - Pas notre menu : Fausses solutions à la faim et à la malnutrition sur le site web du Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings