KwikBasket est une des 66 start-ups africaines du secteur agricole et alimentaire actuellement financées par la GIZ.
Photo: © KwikBasket

La GIZ soutient financièrement les start-ups du secteur agricole et alimentaire

Un programme de financement de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) aide de jeunes entreprises africaines à se préparer à recevoir des investissements. Leurs innovations numériques accroissent les revenus dans le secteur agricole.

Un petit exploitant agricole du Kenya veut vendre dix kilogrammes de tomates bien mûres – et il veut le faire vite avant qu’elles s’abiment à la chaleur tropicale. La plateforme de vente en ligne KwikBasket propose une solution : elle met les agriculteurs en relation avec des restaurants et des cantines pour faire en sorte que les tomates finissent dans une assiette plutôt que sur un tas de compost.

En Afrique, KwikBasket est une des 66 start-ups du secteur agricole et alimentaire que la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH finance actuellement au nom du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Des solutions numériques pour lutter contre la pauvreté
 

Les start-ups telles que KwikBasket offrent un large éventail de solutions : elles créent des marchés virtuels, des applications logistiques et des plateformes permettant d’acheter et de vendre des équipements. Elles facilitent l’intégration au marché et l’accès aux engrais, et elles donnent les dernières informations sur les cultures. Elles sont différentes les unes des autres, mais ont une chose en commun : elles luttent toutes contre la pauvreté. Elles aident les utilisateurs à gagner plus d’argent et améliorent les systèmes agricoles et alimentaires de l’Afrique.

5 500 agriculteurs se sont déjà inscrits à KwikBasket et 78 cuisines de Nairobi, Mombasa et Maasai Mara leurs commandent quotidiennement des fruits, des légumes et de la viande par l’intermédiaire de la plateforme. Selon une étude, 87 pour cent des producteurs font état d’une augmentation de leurs recettes grâce à l’utilisation de l’application.

Une nouvelle approche
 

La GIZ aide les jeunes entreprises numériques à acquérir des capitaux auprès d’investisseurs et de partenaires commerciaux pour qu’ils continuent de se développer et d’élargir leurs marchés. Pour les aider à atteindre cet objectif, elle attribue aux start-ups ce qu’on appelle des navigateurs. Ces navigateurs sont des conseillers qui aident les entreprises pendant leur croissance et les met en relation avec des experts en gestion, juridiques et autres – et, ultérieurement, avec de potentiels soutiens financiers.  

Anand Nagothu, directeur général et cofondateur de KwikBasket, est conquis par la nouvelle approche : « le programme nous a permis de devenir bien plus professionnels – dans la commercialisation, dans notre façon d’évaluer les résultats et dans les questions de financement. Nous savons maintenant comment nous pouvons être les moteurs du changement. Tout cela nous a aidés à créer des opportunités pour permettre aux petits exploitants agricoles de mettre leurs bons produits sur le marché. »

Plus de la moitié des start-ups ayant bénéficié de ce programme de financement depuis 2019 ont trouvé un investisseur dans les deux ans et, au total, 26 millions de dollars US ont ainsi été levés. Les start-ups soutenues comptent aujourd’hui plus de 600 000 utilisateurs dans toute l’Afrique.

(GIZ/wi)

 

Pour en savoir plus :

Consulter le site Web de KwikBasket

 

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Indiquez un nom valide

Une adresse e-mail valide est requise!

Indiquez une adresse email valide

Un commentaire est requis!

Google Captcha est obligatoire!

Vous avez atteint la limite de commentaires !

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire