Près de 193 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë et ont besoin d’être secourues par une aide alimentaire d’urgence dans 53 pays/territoires.
Photo: ©Shutterstock/ Stosun

L'insécurité alimentaire aiguë atteint de nouveaux records

Le nombre de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et nécessitant une aide alimentaire vitale et un soutien aux moyens de subsistance continue d'augmenter à un rythme alarmant.

Selon le Rapport mondial sur les crises alimentaires, publié en mai 2022 par le Réseau mondial contre les crises alimentaires (GNAFC), près de 193 millions de personnes dans 53 pays ou territoires ont connu une insécurité alimentaire aiguë à des niveaux de crise ou pire (IPC/CH Phase 3-5). Cela représente une augmentation de près de 40 millions de personnes par rapport aux chiffres déjà records de 2020. 

Parmi celles-ci, plus d'un demi-million de personnes (570 000) en Éthiopie, dans le sud de Madagascar, au Soudan du Sud et au Yémen ont été classées dans la phase la plus grave de l'insécurité alimentaire aiguë de type Catastrophe (IPC/CH Phase 5) et ont nécessité une action urgente pour éviter l'effondrement généralisé des moyens de subsistance, la famine et la mort.

Si l'on considère les 39 pays ou territoires présentés dans toutes les éditions du rapport, le nombre de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire en phase crise ou pire (IPC/CH Phase 3 ou supérieure) a presque doublé entre 2016 et 2021, avec des hausses ininterrompues chaque année depuis 2018.

Les conflits restent le principal moteur de l’insécurité alimentaire


Ces tendances inquiétantes sont le résultat de multiples facteurs s'alimentant les uns les autres, allant des conflits aux crises environnementales et climatiques, des crises économiques aux crises sanitaires, avec la pauvreté et les inégalités comme causes constantes.

Les principaux moteurs de l'augmentation de l'insécurité alimentaire aiguë en 2021 sont :

  • les conflits (principal moteur poussant 139 millions de personnes dans 24 pays/territoires vers l'insécurité alimentaire aiguë, contre environ 99 millions dans 23 pays/territoires en 2020) ;
  • les phénomènes météorologiques extrêmes (plus de 23 millions de personnes dans 8 pays/territoires, contre 15,7 millions dans 15 pays/territoires en 2020) ;
  • les chocs économiques (plus de 30 millions de personnes dans 21 pays/territoires, contre plus de 40 millions dans 17 pays/territoires en 2020, principalement en raison des retombées de la pandémie de COVID-19).

Une plus grande priorité accordée à l'agriculture des petits exploitants
 

Les conclusions du rapport démontrent la nécessité d'accorder une plus grande priorité à l'agriculture des petits exploitants en tant que réponse humanitaire de première ligne, pour surmonter les contraintes d'accès et comme solution pour inverser les tendances négatives à long terme. En outre, promouvoir des changements structurels dans la façon de distribuer le financement externe, pour que l'aide humanitaire puisse être réduite au fil du temps par des investissements de développement à plus long terme, contribuera à faire face aux causes profondes de la faim. Parallèlement, nous devons promouvoir collectivement des moyens plus efficaces et durables de fournir l'aide humanitaire, indiquent les auteurs.

De même, renforcer une approche coordonnée faisant en sorte que les activités humanitaires, de développement et de maintien de la paix soient menées de manière holistique et cordonnée, pour garantir et éviter d'alimenter davantage les conflits de manière involontaire, contribuera également au renforcement de la résilience et du relèvement.

(EU/FAO/PAM/ile) 

Pour en savoir plus, consultez le site du PAM

Allez sur le site internet du Réseau mondial contre les crises alimentaires (GNAFC) pour accéder au Rapport mondial sur les crises alimentaires
 

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings