Puisant de l'eau d'un puits, Koumra, Tchad. Plus de 2 milliards de personnes souffrent du manque d'eau.
Photo: ©Shutterstock/Amors photos

Accorder plus d’attention aux enjeux de l’eau dans le monde rural

L'eau pour le développement rural a été l'un des quatre grands thèmes abordés lors du Forum mondial de l'eau. Les participants se sont accordés sur un « blue deal » pour la sécurité de l'eau et de l'assainissement pour la paix et le développement.

Lors du 9ème Forum mondial de l'eau intitulé « La sécurité de l'eau pour la paix et le développement », qui s'est tenu du 21 au 26 mars 2022 à Diamniadio, non loin de Dakar, au Sénégal, la communauté internationale de l'eau et les décideurs ont discuté des enjeux mondiaux de l'eau. C'était la première fois que le Forum était accueilli en Afrique subsaharienne. Le Forum mondial de l'eau est organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l'eau avec un pays hôte.

Le Forum Dakar 2022 a fait porter l’accent sur quatre priorités : la sécurité de l’eau et de l’assainissement, l’eau pour le développement rural, la coopération et les « Outils et Moyens » incluant les questions cruciales du financement, de la gouvernance, de la gestion des connaissances et des innovations.

Lors de la cérémonie d'ouverture, l'UNESCO, au nom d'ONU-Eau, a lancé l’édition 2022 du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau intitulé « Eaux souterraines : rendre visible l'invisible ». Les auteurs appellent les États à s'engager à développer des politiques adéquates et efficaces de gestion et de gouvernance des eaux souterraines afin de répondre aux crises actuelles et futures de l'eau dans le monde.

« Plus de 2 milliards de personnes dans le monde souffrent actuellement du manque d'eau et ce chiffre risque d'augmenter avec les effets néfastes du changement climatique. Il nous faut agir maintenant pour assurer la paix et le développement de nos générations futures », a déclaré le président Macky Sall, président du Sénégal et président en exercice de l'Union africaine, lors de la cérémonie d'ouverture.

« Ce forum n’est pas une simple conférence sectorielle. Car l'eau concerne notre climat et notre nature, nos sources d'énergie, notre santé et notre alimentation », a ajouté Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Elle a annoncé que Team Europe (États membres de l'UE et institutions financières) lance une nouvelle initiative phare sur la gestion des eaux transfrontalières en Afrique. Globalement, Team Europe met à disposition plus de 400 millions d'euros pour des projets d'eau transfrontaliers en Afrique.

Les participants au Forum mondial de l'eau se sont engagés à respecter la déclaration de Dakar intitulée « Un blue deal pour la sécurité de l'eau et de l'assainissement pour la paix et le développement ». Dans cette déclaration, ils se sont accordés à « reconnaître le besoin urgent d’accorder plus d'attention aux enjeux de l'eau dans le monde rural, afin de réduire les inégalités, d’ouvrir des perspectives pour les jeunes et les femmes, de favoriser le développement, de générer des emplois et de régler de manière optimale les causes de migrations nationales et internationales ».

Ines Lechner, editor, Rural 21, DLG-Verlag GmbH, Frankfurt/Main, Germany

Plus d’informations:
Plus d’informations sont disponibles sur le site internet du Forum mondial de l’eau 
Plus d’informations sont disponibles sur le site internet du Conseil mondial de l’eau 
Lire la Déclaration de Dakar  
Lire le discours de la Présidente de l’UE (en anglais)
Informations sur la gestion des eaux transfrontalières en Afrique (en anglais)

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings