Le nouveau e-tracteur est conçu pour une longévité et une facilité d’entretien maximales. Les batteries sont rechargées par l'énergie solaire.
Photo: © Volkswagen

Coopération GIZ/VW : le premier tracteur électrique entre en phase de production

En coopération avec Volkswagen et des partenaires en Afrique, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) soutient la recherche et le développement du premier e-tracteur en Afrique.

En Afrique, dans l’esprit de beaucoup, l’agriculture reste un dur travail manuel. La mécanisation agricole est encore peu répandue. Le carburant des anciens tracteurs diesel est coûteux et, dans de nombreuses régions, il est souvent difficile de s’en procurer. 

Avec du matériel plus moderne, les agriculteurs pourraient bien plus efficacement cultiver de plus grandes superficies. Cela se traduirait par une diminution de l’intensité du travail et une augmentation des rendements et des revenus des agriculteurs. Compte tenu de l’accroissement de la population, d’une part, et du changement climatique, de l’autre, il est essentiel de trouver des solutions efficaces, pérennes et respectueuses de l’environnement.

La numérisation au service du développement durable 


Les tracteurs électriques constituent une éventuelle solution. Depuis début 2021 et au nom du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH collabore avec Volkswagen et l’université du Rwanda à la mise au point un nouveau tracteur électrique pour l’Afrique. Les premiers tests de ce tracteur – équipé d’un moteur électrique et d’une batterie de secours à l’usine de Volkswagen de Wolfsburg, Allemagne – sont effectués au Rwanda. Ce matériel est conçu pour répondre aux exigences locales et pour travailler, plus efficacement, de plus grandes superficies de terrain. En même temps, on espère que ce matériel moderne encouragera les jeunes, notamment, à travailler dans le secteur agricole et contribuera à créer des emplois dans les zones rurales.  

De l’énergie propre – pour l’agriculture et les communautés villageoises 


Un système photovoltaïque local produit de l’électricité pour ce tracteur innovant. Il produit non seulement de l’énergie propre, mais alimente également les villages environnants en électricité respectueuse de l’environnement. Tous ceux qui sont impliqués dans la réalisation du projet s’attendent à ce que les résultats des premiers essais pratiques sur le terrain soient prometteurs. Ces essais pourraient ultérieurement déboucher sur la production à grande échelle de ce type de tracteur. 

L’approche respectueuse de l’environnement a également impressionné le Dr Bernard Munyazikwiye, professeur à l’université du Rwanda : « Si nous voulons moderniser notre secteur agricole et faire en sorte qu’il atteigne la neutralité climatique autant que possible, nous devons nous y prendre autrement. Il est important pour nous de trouver des solutions pratiques qui répondent aux besoins des populations locales. C’est précisément cet objectif que notre projet s’efforce d’atteindre. » 

Développement rural


Ce n’est pas seulement le système de transmission de l’e-tracteur qui est innovant, c’est aussi la façon dont ce matériel sera distribué. Il est prévu qu’il bénéficie à des communautés villageoises entières plutôt qu’à des exploitations individuelles. Il sera acheté par la communauté et géré en coopérative – via une application (app), les agriculteurs pourront le réserver pour l’utiliser dans leurs champs. Cette formule de partage permettra à un nombre bien plus important d’exploitants d’utiliser cette nouvelle technologie, car il s’agira d’un investissement communautaire. Ainsi, la transformation du secteur agricole africain contribuera non seulement à protéger le climat, mais aussi à encourager la cohésion sociale.

La première phase du projet pilote prendra fin en septembre 2022. Si les résultats sont positifs, ce tracteur entrera en phase de production à grande échelle, essentiellement en Afrique, à partir de 2024. L’objectif à long terme est que les tracteurs électriques remplacent les modèles diesel traditionnels sur le continent.

(GIZ/wi)

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings