Vaccination contre le virus Ébola en RDC.
Photo: ©UN Photo/Martine Perret

16.12.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
En raison du besoin urgent, en matière de santé publique, de disposer d’un vaccin préqualifié contre la maladie à virus Ebola, l’OMS a accéléré la préqualification du vaccin Ervebo en examinant les données de sécurité et d’efficacité.

Pour la première fois, un vaccin contre Ebola a été préqualifié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en novembre 2019. Une étape primordiale a ainsi été franchie et cette décision va accélérer l’autorisation d’exploitation du vaccin et faciliter son accès et sa distribution dans les pays les plus exposés au risque d’épidémie de la maladie à virus Ebola. C’est la première fois que l’OMS préqualifie aussi rapidement un vaccin.

La préqualification d’un vaccin est un processus qui permet d’affirmer qu’il est conforme aux normes de qualité, de sécurité et d’efficacité de l’OMS. Les agences des Nations unies et la Gavi, l’Alliance du vaccin, peuvent acheter ce vaccin pour les pays exposés à la maladie sur la base de cette recommandation de l’OMS.

Deux jours plus tôt, suite à la recommandation de l’Agence européenne des médicaments (AEM), la Commission européenne a décidé d’accorder une autorisation conditionnelle de commercialisation du vaccin.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>