Tortue à écailles flottant sur un récif de corail dans l’Océan indien aux Maldives.
Tortue à écailles flottant sur un récif de corail dans l’Océan indien aux Maldives.
Photo : Andrey Armyagov / Shutterstock.com

10.05.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Malgré les progrès accomplis pour préserver la nature et mettre en œuvre les politiques, les trajectoires actuelles ne permettent pas d'atteindre les objectifs mondiaux de conservation et d'utilisation durable de la nature et d'atteindre la durabilité, selon le présent rapport. Les tendances négatives en matière de biodiversité et d'écosystèmes entraveront les progrès accomplis dans la réalisation de 80 pour cent des objectifs évalués des objectifs de développement durable (ODD).

La nature décline globalement à un rythme sans précédent dans l'histoire humaine – et le taux d’extinction des espèces s’accélère, alerte le nouveau rapport historique d’évaluation mondiale de la biodiversité et des services écosystémiques de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), dont le résumé à l’intention des décideurs a été publié au début de mai 2019. Le rapport complet, qui comprend six chapitres (et toutes les données), fera plus de 1 500 pages et sera publié dans le courant de l’année.

Élaboré par 145 experts issus de 50 pays au cours des trois dernières années, avec des contributions additionnelles apportées par 310 autres experts, le rapport évalue les changements au cours des cinq dernières décennies et fournit un aperçu complet de la relation entre les trajectoires de développement économique et leurs impacts sur la nature. Le document propose également un éventail de scénarios possibles pour les décennies à venir.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>