Une bananeraie infectée par le virus Bunchy Top du bananier.
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
En 2018, la FAO a publié un guide de prévention et gestion de la maladie du Bunchy Top du bananier qui est virulent en Afrique Centrale. Le virus représente une des plus graves menaces pour l’ensemble des cultures de bananes et plantains.

L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié le guide « Prévention et gestion de la maladie du Bunchy Top du bananier en Afrique Centrale » en 2018.

La banane représente l’un des produits de base de l’alimentation des populations en Afrique centrale avec 35 pour cent d’apports en calories. La culture de la banane en Afrique centrale occupe plus de 50 pour cent de la population active rurale et contribue significativement au produit intérieur brut agricole des pays de cette sous-région. Elle joue donc un rôle très important dans la sécurité alimentaire des populations, dans la nutrition et contribue également à l’amélioration des revenus des petits producteurs.

Le développement de la banane est cependant entravé par un certain nombre de maladies, dont le flétrissement bactérien de la banane et la maladie du Bunchy Top du Bananier (BBTD), causée par un virus (Banana Bunchy Top Virus-BBTV) dont le vecteur est un puceron, Pentalonia nigronervosa.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>