bouteilles en plastique et autres types de déchets plastiques sur le site d’élimination des déchets de Thilafushi.
L’objectif de la nouvelle alliance lancée par le gouvernement allemand est de créer de nouveaux projets visant à éviter la production de déchets, à les recycler et les éliminer correctement.
Photo : Shutterstock / Mohamed Abdulraheem

26.06.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) collabore avec un grand nombre d’organisations et avec l’Indonésie et le Ghana pour lancer une alliance visant à diminuer la production de déchets.

Les déchets sont devenus un produit mondialisé. Des millions de tonnes sont transportées à travers le monde. D’une manière générale, les déchets de l’hémisphère Nord finissent dans de vastes décharges de l’hémisphère Sud qui sont passées au crible, à la recherche de matériaux recyclables, dans les pires conditions de travail qui soient.

Pour lutter contre ce problème, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a créé l’alliance internationale « Prevent » de lutte contre les déchets qui regroupe 31 organisations et entreprises de l’industrie alimentaire et de l’industrie de gestion et de recyclage des déchets, institutions de recherche et entreprises sociales. L’Indonésie et le Ghana sont également des pays partenaires. L’objectif est de créer de nouveaux projets visant à éviter la production de déchets, à les recycler et à les éliminer correctement dans les pays en développement et les économies émergentes.

Avec l’ambassadeur d’Indonésie en Allemagne, Arif Havas Oegroseno, le ministre fédéral allemand du Développement, Gerd Müller, a présenté l’initiative à Berlin à la mi-mai.

Le ministre a fait observer que seulement quatre pour cent des déchets sont recyclés dans les pays en développement.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>