Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO 2019-2028

24.07.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Le rapport met en évidence le rôle que devraient jouer les régimes alimentaires, l’urbanisation, les émissions et le commerce au cours des dix prochaines années. La croissance de la production agricole devrait permettre de maintenir les prix des produits alimentaires relativement faibles lors de la prochaine décennie, mais de nombreuses incertitudes subsistent.

Les Perspectives agricoles 2019 2028 sont publiées en collaboration entre l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au début du juillet 2019. Elles présentent une analyse consensuelle de ce que devrait être l’évolution à dix ans des marchés des produits agricoles, halieutiques et aquacoles aux niveaux national, régional et mondial. L’édition de cette année contient un chapitre spécial consacré à l’Amérique latine et aux Caraïbes.

Selon le rapport, la demande des produits agricoles devrait croître de 15 pour cent sur les dix prochaines années, tandis que la croissance de la productivité agricole devrait augmenter légèrement plus vite, provoquant ainsi une inflation des prix des principaux produits agricoles qui, de leur côté, devraient rester à leur niveau actuel ou légèrement baisser.

L’augmentation de la production de céréales qui est anticipée s’explique essentiellement par une amélioration des rendements et par le fait que l’innovation technologique devrait mener à une intensification de la production.

L’agriculture reste l’un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>