07.05.2018

Lorsqu’on leur demande ce qu’il faut faire au sujet de la « crise des réfugiés », presque tous les politiciens estiment que la coopération au développement doit en faire plus pour améliorer la situation dans les régions d’origine. Et de fait, des milliards d’euros sont consacrés à la lutte contre les causes profondes de la migration. La coopération au développement en général et les interventions de développement rural en particulier peuvent-elles répondre à cette attente, et si oui, comment ?

Articles