La restauration des forêts naturelles ne peut compenser la perte des forêts primaires
Photo: ©FAO/Karen Minasyan

24.09.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>
Les pertes forestières atteignent des sommets malgré l'engagement de réduire de moitié la déforestation à l’horizon 2020, selon une évaluation des progrès réalisés dans la protection et la restauration des forêts à l’échelle de la planète. La déforestation s'est accélérée depuis l'adoption de la Déclaration de New York sur les forêts.

Cinq ans après la Déclaration de New York sur les forêts (NYDF), promesse de portée historique visant à réduire de moitié le taux de perte naturelle des forêts et à restaurer des millions d'hectares de terres d'ici 2020, l'état des forêts à l’échelle mondiale s'est considérablement détérioré, selon l'évaluation quinquennale des progrès réalisés dans la protection et la restauration des forêts mondiales publiée en septembre 2019 par les partenaires d’évaluation NYDF.

Les résultats montrent que depuis que des centaines de gouvernements et d'entreprises ont approuvé la NYDF au Sommet des Nations Unies sur le climat de 2014, le taux annuel de perte de couverture forestière a augmenté de 43 pour cent, atteignant plus de 26 millions d'hectares par an – soit une superficie équivalente à celle du Royaume-Uni. Les forêts tropicales ont été les plus touchées, représentant plus de 90 pour cent de la déforestation mondiale entre 2001 et 2015.

Selon les dispositions de la NYDF et du Défi de Bonn (Bonn Challenge) 2011, les pays se sont engagés à restaurer au total 150 millions d'hectares de terres d'ici 2020 et à en restaurer au moins 200 millions d'autres d'ici 2030 - une approche de plus en plus considérée par les scientifiques et les décideurs comme une solution climatique éprouvée, rentable et immédiatement disponible. 

Mais le rapport a constaté que seule une partie infime de cette restauration a été effectuée - 27 millions d'hectares de forêts (augmentation du nombre d’arbres et de la couverture forestière) au cours des deux dernières décennies.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>