25.10.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>
Ce rapport met l’accent sur le rôle essentiel joué par les femmes dans les systèmes et les économies alimentaires. Les auteures font remarquer que les idées et les pratiques sexistes n’ont pas disparu et que des besoins spécifiques sont cachés au grand public.

L’édition 2019 de L’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition se penche sur le rôle que jouent les femmes en faveur de la sécurité alimentaire. Le rapport s’intitule Le pouvoir des femmes dans les luttes pour la souveraineté alimentaire et a été publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation 2019, le 16 octobre, par le Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et la nutrition.

Dans le contexte actuel de montée de la faim et de l’effondrement écologique, les femmes et toutes les personnes qui cherchent à réinventer l’alimentation, l’environnement et les économies font face à un nombre sans cesse croissant d’attaques. Les auteures abordent des questions essentielles de pouvoir et exposent la violence structurelle qui dégrade les femmes et l’environnement.

Les femmes assurent l’essentiel de la production alimentaire dans le monde et, paradoxalement, elles sont touchées de manière disproportionnée par la faim – une réalité qui, selon les auteures, reste très méconnue.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>