Des plants de bananiers infectés par le TR4 se caractérisent par un noircissement, une décoloration et l’affaiblissement du tissu vasculaire du tronc.
Photo: © TR4GN
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Le Fusarium souche Tropicale 4 (TR4) est arrivé en Amérique latine. Ce champignon représente une menace majeure pour les producteurs de bananes, dont la majorité sont des petits agriculteurs. Il n'existe à ce jour aucun traitement viable pleinement efficace du sol ou des plantes pour contrôler ou éradiquer le Fusarium dans le champ.

Après avoir été détecté en Asie il y a plus de 20 ans de cela et avoir par la suite colonisé l’Afrique en 2013, le TR4 est finalement arrivé en Amérique latine. Le 8 août, l'Institut colombien d’agriculture (ICA) a officiellement annoncé que le TR4 avait été trouvé sur six plantations à La Guajira, dans le nord-est du pays. L’ICA a alors annoncé que l’état d’urgence national était déclaré. 

L’Équipe Spéciale pour le contrôle du Fusarium souche Tropicale 4 (TR4) a lancé, le 15 août 2019, une alerte phytosanitaire concernant le TR4 en Amérique latine et dans les Caraïbes. L’Équipe Spéciale TR4, qui est membre  du Forum mondial de la banane (FMB) de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a mis en place un réseau mondial, le TR4 Global Network (TR4GN), qui est un centre de connaissance sur la prévention de la propagation du TR4.

Le TR4 est considéré comme une menace majeure pour la production de bananes.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>