Le Fonds vert pour le climat soutient les efforts d’afforestation des communautés du Nicaragua en dédommageant les pertes de rendement.
Photo : Shutterstock/Svetlana Bykova
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Lors de 24ème conférence mondiale pour le climat de Katowice/Pologne, le gouvernement fédéral allemand a annoncé qu’il allait doubler sa contribution au Fonds vert pour le climat (FVC), qui s’élève donc désormais à trois milliards d’euros. Avec cette contribution, le gouvernement fédéral soutient la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat et un effort conjoint mondial de lutte contre le changement climatique.

Représentant le gouvernement fédéral allemand, la ministre de l’Environnement, Svenja Schulze, et le ministre du Développement, Gerd Müller, ont annoncé qu’ils doublaient la contribution du pays (actuellement de 1,5 milliard d’euros) au Fonds vert pour le climat. Gerd Müller a souligné que la lutte contre le changement climatique était une question de survie pour l’humanité et que la conférence sur le climat de cette année devait entraîner un changement de tendance. « Nous devons mettre en œuvre les dispositions de l’Accord de Paris de manière cohérente et contraignante et, au-delà, nous devons investir dans la protection internationale du climat, » a-t-il déclaré. « Car ce sont les pays les plus pauvres qui subissent le plus durement les conséquences du changement climatique. »

Le FVC dispose de 7,3 milliards de dollars US. Il a déjà soutenu 93 projets. De nombreuses autres propositions de projets ont été faites, mais en raison du manque de fonds il ne sera plus possible d’approuver le soutien de nouveaux projets à partir du milieu de 2019.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>