14.11.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Selon l’édition de cette année du rapport Dynamiques du développement en Afrique, des changements de politiques audacieux sont nécessaires pour préparer les entreprises africaines à tirer profit de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Selon la deuxième édition du rapport Dynamiques du développement en Afrique intitulée Réussir la transformation productive, les entreprises africaines sont la clé de la transformation économique du continent, mais elles ont besoin que les pouvoirs publics mettent en place des conditions plus favorables pour qu’elles puissent prospérer. Le rapport a été publié par la Commission de l’Union africaine (CUA) en novembre 2019, en collaboration avec le Centre de développement de l’OCDE.

Les auteurs déclarent qu’à défaut de changements radicaux des politiques publiques, la plupart des entreprises africaines risquent de ne pas être en mesure de tirer parti des avantages offerts par la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), un marché fort de 1,2 milliard de consommateurs.

Le rapport montre que les marchés intérieurs africains, en pleine expansion, offrent de formidables possibilités de transformation des systèmes de production sur tout le continent. L’Afrique a enregistré une croissance annuelle de 4,6 pour cent de son produit intérieur brut (PIB) entre 2000 et 2018, la demande intérieure comptant pour 69 pour cent.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>