Un apiculteur en tenue correcte à côté d’une ruche, dans la province du Darfour, au Soudan du Sud.
La DDC aide des réfugiés à créer des exploitations apicoles, ce qui améliore leur situation économique.
Photo : © PNUD

09.07.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Depuis plus de treize ans, les graves conflits qui font rage au Soudan contraignent les populations à fuir et anéantissent leurs ressources économiques. La Direction du développement et de la coopération (DDC) soutient un programme de reconstruction mené par les Nations Unies dans le pays afin d'améliorer notamment la situation économique des petits paysans.

Selon les Nations unies, jusqu'ici, les conflits armés opposant le gouvernement soudanais, l'opposition et des groupes ethniques ont contraint 3,1 millions de Soudanais à fuir leur région d'origine : 2,6 millions d’entre eux au Darfour, et plus de 550 000 dans les États soudanais du Kordofan du Sud, du Kordofan de l'Ouest ainsi que du Nil bleu. Durant les premiers mois de 2016, le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays a encore augmenté en raison de nouvelles situations d'urgence, en particulier au Darfour.

La population soudanaise est tributaire de l'aide humanitaire, d'une part à cause de la guerre, d'autre part à cause des phénomènes naturels cycliques, tels que les sécheresses et les inondations, qui ont mené à de nombreux cas de carences alimentaires et de sous-alimentation.

En contribuant à des fonds humanitaires, la Suisse apporte son appui pour financer rapidement des projets d'aide d'urgence. En parallèle, une aide à la reconstruction à plus long terme est nécessaire, étant donné que les moyens d'existence et les ressources de la population ont été annihilés.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>