<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Le monde continue de faire des progrès vers l’élimination de la pauvreté, comme l’illustre la présente publication de la Banque mondiale « Rapport 2018 sur la pauvreté et la prospérité partagée : Compléter le puzzle de la pauvreté“ » lancée à la fin d’année 2018.

En 2015, environ un dixième de la population mondiale vivait dans l’extrême pauvreté, soit le taux le plus bas jamais enregistré. Il s’agit là d’un résultat remarquable, si l’on considère que cette proportion était de plus d’un tiers en 1990. Depuis le dernier rapport sur la pauvreté dans le monde, il y a deux ans, le nombre de pauvres a diminué de 68 millions.

Mais ce succès n’est pas acquis. La pauvreté augmente dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne ainsi que dans les États fragiles et touchés par un conflit. Dans de nombreux pays, les 40 pour cent les plus pauvres de la population sont laissés pour compte ; dans certains d’entre eux, leur niveau de vie est même en baisse. Pour atteindre l’objectif de la Banque mondiale d’une extrême pauvreté inférieure à 3 pour cent d’ici à 2030, les pays les plus pauvres du monde devront croître beaucoup plus vite que par le passé.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>