La frontière entre Haïti et la République dominicaine: chaque année, Haïti perd beaucoup plus de sol que la République dominicaine.
Photo : UNEP

19.12.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>
Des chercheurs de l’université ETH Zurich réexaminent les causes de l’érosion du sol partout dans le monde. Ils ont constaté que les pays eux-mêmes ont, et c’est surprenant, une forte influence sur leur sol. Cette incidence des pays sur leur sol était jusqu’alors passée inaperçue.

Les causes de l’érosion du sol sont multiples et beaucoup ne sont toujours pas très bien comprises. Nous ne savons toujours pas, par exemple, si et comment différents pays influencent l’érosion de leurs sols. Jusqu’à maintenant, la recherche a surtout cherché à identifier des relations de réciprocité, qu’on appelle des corrélations, par exemple le fait que l’érosion est plus importante dans les pays pauvres que dans les pays riches. Par contre, l’identification des liens de causalité reste très difficile. 

Télédétection et modélisation de l’érosion du sol

David Wüpper et Robert Finger, du groupe de recherche en économie et politiques agricoles de l’ETH Zurich, Suisse, et Pasquale Borrelli, de l’université de Bâle, également en Suisse, ont eu recours à l’imagerie satellite et à de nombreuses autres sources de données pour étudier les causes socio-économiques de l’érosion du sol dans le monde.

À partir de données de télédétection haute résolution et de nombreuses autres sources de données, les chercheurs ont créé une carte de l’érosion dans le monde.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>