01.02.2019

Il s’agit notamment d’innovations telles que des bonnes pratiques de gestion des sols ou l’internalisation de la valeur économique des services de pollinisation. Mais dans la plupart des cas, ces innovations ne deviennent pratiques agricoles que très lentement, voire pas du tout. Cela tient à ce que les innovations basées sur la recherche et les interventions correspondantes ne tiennent souvent pas compte des connaissances et des pratiques traditionnelles des agriculteurs. De ce fait, l’adoption d’innovations agricoles peut prendre plusieurs années (par ex. nouvelles variétés, moyens de transport), voire des décennies (par ex. installations d’irrigation). La recherche de mise en œuvre est transdisciplinaire par nature et peut être utilisée pour assurer l’adoption de résultats de recherche pertinents. Elle vise à comprendre les obstacles et à élaborer des solutions de mise en pratique des résultats de la recherche et elle doit se faire en collaboration avec les parties prenantes qui utiliseront les innovations.