01.02.2019

Elles peuvent être appliquées dans les processus d’identification des programmes de recherche, d’élaboration d’application des résultats des recherches et de mise en œuvre des stratégies. Ces approches permettent de comprendre de manière plus globale les fonctions et les processus des systèmes et elles peuvent contribuer à l’élaboration de voies de mise en œuvre de solutions durables. Le concept « Une seule santé », par exemple, tient compte du bien-être environnemental, animal et humain pour s’attaquer aux questions complexes de santé dans les agro-écosystèmes. Le contrôle des zoonoses (maladies pouvant se transmettre entre les animaux et les êtres humains) ou l’atténuation des mycotoxines (substances toxiques produites par des champignons qui colonisent les cultures) grâce à des interventions agroécologiques sont des exemples des avantages potentiels des approches inter- et transdisciplinaires « Une seule santé ».

L’intégration des connaissances traditionnelles est un élément clé

En agroécologie, les approches holistiques nécessitent l’intégration des connaissances et de l’expérience des agriculteurs.