Cette opération s’effectue dans des chambres ou des salles de croissance.

Cette technologie peut être utilisée pour des cultures à multiplication végétative (CMV) telles celles de la patate douce, du manioc, de l’igname, des fleurs et des légumes. Contrairement aux semences, les plantules produites par culture tissulaire sont uniformes et poussent vigoureusement dans la mesure où elles proviennent de plantes soigneusement sélectionnées. Compte tenu de sa nature stérile, la technologie CT présente l’avantage supplémentaire d’éliminer de nombreuses maladies et de nombreux organismes nuisibles des plantules produites (à l’exception des virus). Les virus sont éliminés par sélection et multiplication de matériel végétal sain viro-indexé.

Avec la technique de culture tissulaire, la croissance des plantules est synchrone, ce qui permet de déterminer exactement le moment de la floraison, de la récolte et de la commercialisation et d’optimiser les possibilités, notamment dans le sous-secteur de la banane. Les plants issus de culture tissulaire peuvent être rapidement distribués et les rendements sont uniformes et supérieurs à ceux qu’on obtient avec des plans traditionnels.