Un langage sensible au genre et aux tranches d’âge est essentiel pour donner de la visibilité aux gens dans le S&E.
Photo : Joao Costa/Zwela/InovAgro Mozambique
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Suivante > Dernière >>
Les offices nationaux de statistique ainsi que les systèmes de suivi des agences de développement ont tendance à informer au niveau du ménage, de l’exploitant agricole ou de la famille, mais vont rarement au-delà. Pour attribuer des ressources aux femmes, aux hommes, aux filles et aux garçons, de manière significative, il est essentiel de donner de la visibilité aux gens en utilisant un langage sensible au genre et à la tranche d’âge et en décrivant les conditions et le contexte dans lesquels ces différents groupes de personnes vivent.

La réduction de la pauvreté est au cœur du développement durable. Près de la moitié de la population mondiale – soit plus de trois milliards de personnes – vivent encore de la pauvreté. Pour progresser vers plus de justice, de sécurité et de durabilité au niveau mondial, il faut créer des revenus et des emplois décents pour 1,3 milliard de personnes vivant dans l’extrême pauvreté, et assurer la sécurité alimentaire à 800 millions de personnes souffrant encore de la faim.

On avait déjà connu une situation analogue en 2000, lorsque le processus des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) de 2000 à 2015 faisait de l’éradication de l’extrême pauvreté son premier objectif. Les efforts visant à atteindre l’OMD 1 sont relativement couronnés de succès, en raison de résultats solides de pays tels que la Chine, le Vietnam et le Brésil. Enfin, en septembre 2015, avec l’Agenda du développement durable 2030, les États membres des Nations unies se sont mis d’accord pour réaliser l’OMD 1  « Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes » et l’OMD 2 « Éliminer la faim (et toutes les formes de malnutrition) » d’ici à 2030.

Les agences de développement multilatérales et bilatérales, ainsi que des organisations de la société civile, continuent de mettre l’accent sur l’amélioration de la situation économique et sociale des femmes, des hommes et des enfants vivant dans la pauvreté.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Suivante > Dernière >>