Il faut moins accorder d’importance à la technologie et plus aux utilisateurs. Pour être vraiment utiles, les solutions numériques doivent répondre à deux critères fondamentaux : premièrement, il faut qu’elles soient perçues comme étant utiles, par exemple en simplifiant la collecte, l’analyse et la communication des données de suivi ; et deuxièmement, elles doivent être faciles à utiliser, par exemple parce qu’elles sont conçues pour être suffisamment intuitives et ne pas nécessiter de longs manuels d’utilisation.

Par conséquent, avant de décider d’adopter telle ou telle solution numérique, les projets doivent consulter les personnes censées l’utiliser et veiller à ce que leur intérêt ne faiblisse pas pendant tout le processus de développement. Ils peuvent ainsi élaborer en commun une solution numérique conviviale facilitant le travail de tout le monde dans le domaine du S&E, et éviter d’adopter des outils inadaptés qui finissent par ajouter à la charge de travail de chacun au lieu de l’alléger.

Appliquer efficacement des solutions numériques au S&E

Cela étant, y a-t-il des conseils pratiques que les projets pourraient suivre pour appliquer les technologies numériques à l’amélioration de leurs systèmes et processus S&E ?