La préparation au numérique et les compétences dans ce domaine sont décisives dans le choix d’un système de collecte de données. Par exemple, lorsqu’on ne peut utiliser que de simples téléphones portables, les enquêtes par SMS conviennent parfaitement.
Photo : Jörg Böthling
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Suivante > Dernière >>
Un bon système de suivi et d’évaluation (S&E) permet aux projets d’estimer leurs résultats, de tirer les leçons des difficultés rencontrées et d’améliorer leurs décisions stratégiques. Pourtant, dans la pratique, le personnel des projets perçoit souvent le S&E comme un exercice fastidieux consistant à « cocher des cases » pour satisfaire les donateurs. L’auteur soutient que les outils numériques dont on dispose permettent de rendre le S&E plus efficace, voire plus plaisant, si on les utilise en gardant l’utilisateur à l’esprit. Il nous fait part de ses idées pratiques sur la façon dont les projets peuvent numériser le S&E pour faire en sorte qu’il soit plus informatif et motivant.

Ce n’est un secret pour personne : de nombreux responsables et collaborateurs de projets considèrent que le S&E est une tâche supplémentaire qui les empêche de se consacrer pleinement à leur travail – même s’ils ont bien conscience de son utilité. Bon nombre, voire la majorité d’entre eux sont d’accord pour dire que le suivi et l’évaluation de l’évolution et des résultats de leurs activités sont importants pour le pilotage des projets en connaissance de cause, la production de rapports fiables et même pour des relations publiques convaincantes. Ils seraient sans doute également d’accord pour dire que la gestion et la communication de données contribuent à promouvoir la coopération, la coordination et la transparence dans les projets et entre les partenaires, les donateurs et les bénéficiaires. Mais si les avantages du S&E sont si évidents, d’où vient cette réticence apparente à les exploiter ?

Mainlevel Consulting aide les projets à améliorer leur S&E grâce à des solutions numériques et l’expérience accumulée dans ce domaine montre que les difficultés rencontrées tiennent souvent aux procédures et mécanismes utilisés par les projets pour opérationnaliser leurs systèmes S&E.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Suivante > Dernière >>