16.11.2016

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Selon le Fonds des Nations Unies pour la population, investir dans les filles âgées de 10 ans pourrait apporter des milliards de dollars aux économies nationales : Les pays en développement pourraient obtenir un dividende de 21 milliards de dollars par an si toutes les filles âgées de 10 ans achevaient leurs études secondaires.

Dans L’État de la population mondiale 2016, publié en octobre 2016, le Fonds des Nations Unies pour la population avertit que le mariage forcé, le travail des enfants, les mutilations génitales féminines et d’autres pratiques qui portent atteinte à la santé et aux droits des filles menacent l’ambitieux programme de développement mondial.

Le rapport note que sur les 125 millions de jeunes âgés aujourd’hui de 10 ans, 60 millions sont des filles, qui sont systématiquement défavorisées au niveau mondial alors qu’elles traversent l’adolescence pour atteindre l’âge adulte. Les filles ont une moindre chance que les garçons d’achever l’enseignement secondaire et universitaire, sont plus exposées à connaître un état de santé physique et mental médiocre, et auront plus de mal à obtenir des emplois rétribués.

Les pratiques qui nuisent aux filles et violent leurs droits fondamentaux – dès l’âge de 10 ans – les empêchent de réaliser pleinement leur potentiel en tant qu’adultes et de contribuer au progrès économique et social de leurs communautés et nations.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>