24.10.2016

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>
Les études traitent de l’étroite imbrication des raisons juridiques, religieuses, éducatives, économiques, sociales et politiques qui expliquent l’existence de pratiques d’héritage discriminatoires.

« Islamic inheritance laws and their impact on rural women » (Les lois de succession dans l’Islam et leur impact sur les femmes rurales) fait partie d’une série d’études commanditées par la Coalition internationale pour l’accès à la terre (International Land Coalition - ILC). Ces études visent à améliorer la compréhension des barrières qui privent les femmes de la sécurité foncière et traitent plus particulièrement des lois de succession dans les sociétés musulmanes et des pratiques qui impactent les droits des femmes à la terre. 

Les études analysent les lois de succession et leurs incidences sur les femmes rurales au Bangladesh, en Inde, au Pakistan, en Indonésie, au Sénégal, au Togo et au Mali. Elles mettent l’accent sur les sociétés musulmanes, mais examinent également de quelle façon ces lois diffèrent des pratiques de succession de groupes non musulmans dans les mêmes pays et comment elles reflètent ou influencent ces pratiques.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>