<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
La promesse consistant à éradiquer la faim et la pauvreté devra être associée à une transformation rapide de l'agriculture et des systèmes alimentaires afin de faire face à un monde plus chaud, a indiqué la FAO dans son nouveau rapport.

L'agriculture, y compris la foresterie, la pêche et la production animale, génère environ un cinquième des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Selon l'édition 2016 du rapport sur «La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture», l'agriculture doit davantage contribuer à lutter contre le changement climatique tout en se préparant à combattre ses effets.

La FAO a mis en garde sur le fait que la «stratégie du statu quo» risquerait d'exposer des millions d'autres personnes aux souffrances liées à la faim, surtout si rien n'est fait à l'avenir pour lutter contre le changement climatique. Les populations vivant dans les régions pauvres d'Afrique subsaharienne et d'Asie du sud et du sud-est seraient les plus affectées, en particulier ceux dont les moyens d'existence dépendent de l'agriculture. L'avenir de la sécurité alimentaire dans plusieurs pays serait fortement compromis si aucune mesure n'est prise aujourd'hui. «Les avantages liés à l'adaptation sont plus importants que les coûts qui découleront de l'inaction», a souligné M.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>