Selon la FAO, les pertes et gaspillages alimentaires annuels au niveau mondial atteignent 30 pour cent dans les filières céréalières. Cet ouvrage aborde les différents aspects de la conservation des grains.

La conservation des grains après la récolte est une problématique essentielle dans la lutte contre les pénuries alimentaires et contre la faim. Selon la FAO, pour les céréales, ces pertes peuvent atteindre 30 de la production brute en raison de mauvaises conditions de conservation, au cours du stockage ou de déprédations diverses. Augmenter la production est certes indispensable pour assurer la sécurité alimentaire mondiale, mais il faut également limiter ces pertes conséquentes.

Cet ouvrage, référence pratique pour tous ceux qui œuvrent sur le terrain pour réduire les pertes post-récolte, aborde les différents aspects de la conservation des grains : séchage, stockage, lutte contre les insectes et les rongeurs, transport.

Après une présentation des grains et des facteurs d’altération, les auteurs exposent les principes de conservation postrécolte, la stabilisation des grains et les modes de séchage avant d’aborder la question du stockage proprement dit.

(CTA/sri)

Pour plus d’information

Rural 21 – Dossier sur les pertes de produits alimentaires