20.04.2017

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>
Les Directives volontaires pour une gestion durable des sols visent à servir de référence et à fournir à un vaste éventail de parties prenantes engagées des recommandations générales d’ordre technique et stratégique concernant la gestion durable des sols.

Les sols sont le fondement de la production alimentaire ainsi que de nombreux services
écosystémiques. Il a été démontré que la gestion durable des sols contribue à l’augmentation de la production alimentaire, à l’amélioration de la valeur nutritionnelle des aliments et à l’adaptation au changement climatique, pour en limiter les effets. La conservation et la gestion durable des sols contribuent à éliminer la faim, l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

La Charte mondiale des sols, développée sous l’égide du Partenariat mondial sur les sols et révisée en 2015 à la lumière des développements politiques et scientifiques majeurs de ces trois dernières décennies, contient les principes et orientations clés sur les actions à mener pour aboutir à la gestion durable des sols. A leur tour, les Directives volontaires pour une gestion durable des sols, approuvées par le Conseil de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en décembre 2016, complètent la Charte mondiale des sols en formulant en détail les principes et pratiques de telle sorte qu’ils puissent être incorporés aux politiques et aux prises de décisions.

Les Directives sont censées orienter les professionnels mais aussi susciter le soutien nécessaire à l’augmentation substantielle de la gestion durable des sols dans le monde.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>