La rapidité avec laquelle PathoTracer est capable d’identifier les souches responsables de la bactériose des stries translucides peut être utilisée pour recommander des variétés de riz résistantes pour la prochaine saison de culture.
Photo: © IRRI
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>
Une façon nouvelle, plus rapide et plus précise d’identifier des agents infectieux jusqu’à leur empreinte génétique qui pourrait finalement permettre aux agriculteurs d’avoir une longueur d’avance sur la bactériose des stries translucides.

Un outil révolutionnaire appelé « PathoTracer » a été mis au point à l’Institut international de recherche sur le riz (International Rice Research Institute - IRRI) à Los Banos, aux Philippines. Cet outil est capable d’identifier la souche exacte de la bactérie qui cause la bactériose des stries translucides présente dans un champ, et cela en quelques jours seulement alors qu’il fallait jusqu’ici plusieurs mois de travaux de laboratoire.

« L’outil fonctionne comme un test de paternité qui utilise l’analyse de l’ADN », explique Ricardo Oliva, un phytopathologiste travaillant à l’IRRI. « Non seulement, il vous révèlera que votre champ est infesté par la bactériose des stries translucides, mais il vous dira aussi quelle est la souche particulière du pathogène en cause, ce qui nous permettra de recommander des variétés résistantes. »

Pendant plus de quatre ans, Oliva et son équipe se sont efforcés de déchiffrer le code génétique de Xanthomonas oryzae pv.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>