<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>

« Nous voulons utiliser les techniques nucléaires, par exemple pour différencier le café Blue Mountain du café High Mountain dont les prix sont différents. » La Jamaïque veut également examiner l’applicabilité de la technique à d’autres produits nationaux réputés tels que le cacao et le rhum.

Le projet de recherche de l’AIEA a été lancé en mai dernier et durera cinq ans. Les pays participants sont notamment les suivants : la Chine, le Costa Rica, le Danemark, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, la Jamaïque, le Japon, la Malaisie, le Maroc, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, la Slovénie, l’Espagne, la Thaïlande et l’Uruguay.

L’AIEA, en collaboration avec la FAO, aide ses États membres à utiliser les techniques nucléaires et apparentées pour améliorer la sécurité alimentaire, la sécurité sanitaire des aliments, et la durabilité des pratiques agricoles.

(IAEA / wi)

Plus d’informations :

Site du programme de sécurité sanitaire des aliments de l’AIEA

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>