<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>

Et, en plus, ils pourraient utiliser les semences de la dernière récolte pour les semis de l’année suivante, sans pour autant affecter les rendements. Le professeur Grossniklaus précise toutefois que l’utilisation effective de cette technologie en agriculture doit encore faire l’objet d’essais plus poussés.
 
(UZH/wi)
 
Publication originale
Christian Sailer, Bernhard Schmid, Ueli Grossniklaus : Apomixis allows the transgenerational fixation of phenotypes in hybrid plants (l’apomixie permet la fixation transgénérationnelle de phénotypes dans des plantes hybrides). Current Biology, 28 janvier 2016. Doi: 10.1016/j.cub.2015.12.045
 
Résumée (en anglais)

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>