Culture en terrasses dans la province de Tarma, sur les hauts-plateaux andins.
Photo : © Can Stock Photo / jkraft5

08.11.2018

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>
Des représentants de ministères de l’Agriculture, de compagnies d’assurance et de milieux universitaires de toute l’Amérique latine se sont réunis les 17 et 18 octobre à l’occasion de la rencontre internationale « Sur la bonne voie pour la gestion des risques dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage » pour parler des bonnes pratiques en matière d’assurances agricoles.

Les assurances agricoles prennent de plus en plus d’importance au niveau de la politique internationale :

  • dans 38 pays sur 165, elles font partie des contributions décidées au niveau national (NDC) pour l’adaptation au changement climatique, conformément à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) ;
  • elles contribuent à la réalisation de trois des 17 objectifs de développement durable, à savoir la fin de la pauvreté, la faim « zéro » et l’adaptation au changement climatique, et à la réalisation des objectifs du cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030 ;
  • des initiatives telles que « InsuResilience » et le « Partenariat mondial pour des solutions d’assurance et de financement des risques climatiques et de catastrophe » visent à assurer des millions de personnes contre les risques climatiques.

En Amérique latine et dans les Caraïbes, les assurances agricoles jouent un rôle important dans le développement du secteur agricole.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Suivante > Dernière >>