Les jeunes participants du « Rural Future Lab » ont remis au ministre fédéral allemand Gerd Müller la « Charte de Berlin ».
Photo: © photothek.net
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Suivante > Dernière >>
À la fin d’avril 2017, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a invité environ 600 représentants de 45 pays à participer à la Conférence du G20 « Un seul monde sans faim – L’avenir du monde rural », organisée à Berlin. La réunion était axée sur la création d’emplois et l’amélioration des perspectives d’emploi pour les jeunes.

C’est dans les zones rurales que se décidera l’avenir de l’humanité. Cette conviction a constitué la toile de fond de la conférence « Un seul monde sans faim – L’avenir du monde rural » à laquelle Gerd Müller, ministre fédéral de la coopération économique et du développement, avait invité des acteurs des milieux politiques, du secteur privé, du monde universitaire et de la société civile à Berlin, fin avril, dans le cadre de la présidence allemande du G20. Cette manifestation a mis l’accent sur la façon de créer des emplois et d’ouvrir des perspectives d’emploi dans les zones rurales, plus particulièrement en ce qui concerne les jeunes.

130 jeunes venus d’Afrique, de pays du G20 et d’Allemagne ont également assisté à la conférence. Dans le cadre des préparatifs de la manifestation et compte tenu de leurs expériences en tant qu’exploitants agricoles, entrepreneurs ou représentants d’associations d’agriculteurs ou d’ONG, ils ont échangé leurs points de vue sur la création de régions rurales attrayantes lors du « Rural Future Lab » (laboratoire sur l’avenir du monde rural) et ils ont donné des exemples de start-ups innovantes et de modèles économiques aux participants à la conférence.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Suivante > Dernière >>