Ces trois pays, qui ont tous connu de violents conflits par le passé, exploitent tous le fleuve Mékong.

Agriculture et formation professionnelle

L’objectif principal de la Suisse, dans la région, est de réduire la pauvreté et d’encourager un développement équitable et durable.  Pour ce faire, son action se concentre sur la gouvernance locale, l’agriculture et la formation professionnelle.
 
Menant de nombreux projets nationaux, la DDC favorise également, lorsque cela s’y prête, une approche régionale des processus de réforme et de développement.  Son soutien à la Mekong River Commission, soucieuse d’une exploitation durable du fleuve, en est un exemple.
  
L’influence croissante de la Chine et le primat du développement économique entravent, toutefois, ces activités. « Nous devons travailler avec des gouvernements de moins en moins démocratiques, tout en tenant compte des besoins de la société civile », relève Franziska Freiburghaus.  Le mieux est d’agir de façon décentralisée, dans des domaines comme l’agriculture ou la formation professionnelle.