Carl-Albrecht Bartmer, président de la DLG, avec le ministre chinois de l’Agriculture, Han Chanfu.
Photo: © DLG

01.03.2017

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>
Cette année, la Société allemande d’agriculture (DLG) a co-organisé le panel économique du Forum mondial de l’alimentation et de l’agriculture (GFFA) qui a été officiellement ouvert par Carl-Albrecht Bartmer, président de la DLG.

Le thème du panel économique international, qui s’est tenu le 21 janvier 2017 à Berlin dans le cadre du Forum mondial de l’alimentation et de l’agriculture (GFFA), était le suivant : « L’eau, l’alimentation et l’agriculture : des enjeux pour les agriculteurs et l’agroalimentaire ».

Comme l’a rappelé Carl-Albrecht Bartmer, président de la DLG, lors de l’ouverture du panel économique international du GFFA, « Base de toute vie, l’eau n’est pas également disponible partout dans le monde et nous sommes appelés à utiliser cette ressource rare aussi efficacement que possible. » Le recours au numérique couvre également le domaine de l’eau. Cela a été une des principales déclarations du panel dont les participants ont été d’accord pour dire que l’accélération du passage au numérique est la solution d’avenir pour l’optimisation de la gestion de l’eau et du sol et qu’elle constitue une amélioration de l’utilisation ciblée des agents phytopharmaceutiques. 

La Chine, représentée par son ministre de l’Agriculture, Han Chanfu, met l’accent sur la promotion des innovations technologiques permettant d’économiser l’eau et sur l’imposition d’amendes en cas de gaspillage de l’eau.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Suivante > Dernière >>