Le ministre fédéral du développement, Gerd Müller, lors de la présentation des deux nouvelles initiatives intitulées « Blue Action Fund » (Fonds d’action bleu) et « Safe our mangroves now » (Sauvez nos mangroves).
Photo: © BMZ/Phototek, Michael Gottschalk

20.06.2017

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Lors de la première conférence des Nations unies sur les océans à New York, le ministère fédéral du développement a présenté le Fonds d’action bleu et l’initiative « Sauvez nos mangroves ». L’Allemagne entend par ces initiatives contribuer à la protection internationale des océans.

La pollution, la surexploitation et les changements climatiques exercent une forte pression sur les mers et les océans du globe. Ces phénomènes menacent les bases d’existence de millions de personnes, en particulier dans les pays en développement. De nombreux petits États insulaires sont aujourd'hui déjà victimes d’inondations qui ont des conséquences dévastatrices pour leurs habitants. C’est sur cette toile de fond qu’à l’occasion de la première conférence des Nations unies sur les océans, qui s’est tenue du 5 au 9 juin au siège de l’ONU à New York, le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, Dr. Gerd Müller, a présenté deux initiatives pour la protection des mers, le « Blue Action Fund » (Fonds d’action bleu) et « Save our mangroves now » (Sauvez nos mangroves).

Fonds d’action bleu

Le Fonds d’action bleu mis en place par le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) est un fonds innovant de protection des océans et du littoral.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>