Volume 17 - No 1/2010 : La crise mondiale, Eau et changement climatique, Le défi de l?élevage

La crise mondiale
Même si la crise financière mondiale n?est plus aussi présente dans les médias qu'il y a encore quelques mois, elle ne peut certainement pas encore être reléguée aux oubliettes. Bien au contraire ! Ce sont précisément les pays en développement, dont on pensait au début qu?ils ne seraient que marginalement affectés par la crise du fait de leur faible intégration dans le système financier mondial, qui aujourd?hui en subissent l?impact de plein fouet. Le chômage et la baisse des revenus, le recul des transferts privés et la perte du pouvoir d?achat ne sont que quelques-uns des nombreux canaux par lesquels la crise se répand sur les pays du Sud et, en particulier, sur les populations rurales pauvres. Il serait fatal que les pays industrialisés se concentrent maintenant sur leurs propres intérêts et qu?ils misent (à nouveau) sur des mesures protectionnistes, par exemple pour protéger leur économie. Ce qu?il faut aujourd?hui, ce sont des réformes politiques à long terme, qui visent à lutter contre la pauvreté en plaçant la promotion de l?agriculture et des espaces ruraux au centre de leur action, comme l?expliquent les auteurs de notre thème phare.
 
Eau et changement climatique
Pendant la production de ce thème phare, un thème occupait une place de choix sur l?agenda politique : le sommet climatique, organisé dans la capitale danoise, Copenhague. Pendant près de deux semaines, plus de 110 chefs d?État et de gouvernement se sont efforcés de trouver un accord global sur la façon de stopper la progression du réchauffement de la planète. Ce que le changement climatique implique pour les disponibilités mondiales en eau et quelles sont les régions de la planète qui sont particulièrement touchées, c?est ce que nous présentons dans ce dossier phare. Nos auteurs décrivent certaines mesures d?adaptation auxquelles les agriculteurs des pays du Sud recourent pour réagir à la raréfaction croissante des ressources en eau. En font notamment partie la gestion intelligente des ressources en eau grâce aux méthodes de gestion intégrée des bassins-versants et la récupération de l?eau de pluie, pour ne citer que ces deux exemples.


Le défi de l?élevage
L?élevage connaît une vie dans l?ombre depuis des années : il n?est pas seulement tenu responsable de problèmes tels que la désertification et les émissions de gaz à effet de serre, le déboisement et l?érosion des sols, mais également de la propagation de maladies infectieuses et de la sous-alimentation. Le désengagement du secteur public de même que la diminution des prestations assurées par les services de vulgarisation et les services vétérinaires en sont la conséquence. Il s?agit là d?une évolution fatale pour les populations pauvres des zones rurales car les trois-quarts d?entre elles sont, en partie au moins, tributaires de l?élevage pour assurer leur subsistance. Pour ces populations, les animaux ne représentent pas seulement une précieuse source de nourriture et de fumier ou une force de traction, mais les aident également à surmonter les goulets d?étranglement alimentaires et à assurer la soudure jusqu?à la saison de récolte suivante. Ils génèrent des emplois, facilitent la mobilité pastorale et confèrent à leurs propriétaires une identité et du prestige. Ils apportent par ailleurs une précieuse contribution à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.