L?impact de l?augmentation des prix des produits alimentaires et du changement climatique

Plus de 162 millions de personnes vivent dans la pauvreté extrême. En raison de l?augmentation du prix des produits alimentaires et des conséquences du changement climatique, leur nombre ne cesse de grimper. Les pauvres dépensent, en règle générale, entre 50 et 75 pour cent de leurs revenus pour se nourrir. L?augmentation du prix des denrées alimentaires favorise par conséquent une mauvaise alimentation et les carences alimentaires, lesquelles touchent particulièrement les enfants âgés de moins de cinq ans. Pour les personnes vivant dans la pauvreté extrême, les filets de sécurité sociale sont à peine accessibles. Le changement climatique accentue encore la pression sur ces groupes de personnes car ses répercussions dans les zones tropicales et sub-tropicales d?Afrique, où vivent la majorité des gens très pauvres, se font très nettement ressentir. L?IFPRI a proposé un vaste ensemble de mesures ? un plan de rigueur ? et un paquet de première nécessité pour parer aux conséquences imminentes et à long terme de l?actuelle crise des produits alimentaires et de la crise agricole.


Professeur Joachim von Braun
Directeur général
International Food Policy Research
Institute ? IFPRI
Washington D.C., États-Unis
J.vonbraun(at)cgiar.org