Interventions en matière de nutrition : les bons outils au bon moment

Selon les dernières estimations, 156 millions d?enfants en bas âge souffrent de malnutrition chronique qui réduit nettement leur espérance de vie. Ce sont les enfants en bas âge (moins de 24 mois) qui réagissent le mieux aux traitements, mais il n?y a pourtant jusqu?à présent aucune disposition susceptible d?être mise en place d?une manière générale en vue d?une meilleure alimentation. Les programmes soigneusement mis en place en faveur de l?approvisionnement en nourriture et de l?augmentation de la valeur nutritive des aliments locaux peuvent certes favoriser la croissance auprès d?enfants souffrant de malnutrition, mais l?enrichissement à l?aide de micro-substances alimentaires n?a, à lui seul, aucun d?effet sur la croissance. Les programmes qui commencent tout bébé et qui favorisent l?allaitement, qui comprennent une explication sur ce qu?est une alimentation correcte et qui mettent l?accent sur l?hygiène et la santé, peuvent le cas échéant être plus utiles pour combattre la malnutrition chronique.

Patricia Kariger, PhD
Co-enquêteur
Développement de l?enfant
La Banque mondiale
patriciakariger(at)gmail.com